Omia, la cabine au cœur de la carrosserie

Omia, la cabine au cœur de la carrosserie

Leader français des cabines de peinture pour la réparation automobile, Omia cherche toujours à se développer et a trouvé avec son nouvel actionariat une nouvelle dynamique et de nouvelles ambitions.

Omia, ce sont 190 personnes qui sont mobilisées pour développer et fabriquer des équipements pour la peinture. L’arrivée d’une nouvelle structure en 2014 a permis le développement d’une nouvelle stratégie de croissance sur son marché historique. Trois grandes lignes ont été mises en place, avec un plan sur 5 ans. Les gammes de produits vont être rénovées, sur la base des dernières générations de cabines pour VL qui ont été dévoilées il y a moins de 4 ans. La production d’une gamme « low cost » pour investir les pays émergeants va voir le jour, produite au Maroc où une filiale est en création. L’accompagnement des utilisateurs sur le terrain va être renforcé sur la base des équipes existantes.

De nouvelles ambitions

Pour lancer commercialement sa nouvelle gamme de cabines poids lourds et son entrée de gamme économique, Omia a investi sur son site historique d’Angoulême (16). Pas moins de 2 millions d’euros permettent l’achat de nouvelles machines de pliage et découpage de tôles, cœur de réalisation des cabines de peinture.

Les produits d’Omia se déclinent sur 3 gammes dans la réparation automobile. D’une part les cabines de peinture automobile, une nouvelle gamme pour poids lourds et les aires de préparation. De nombreux produits accessoires complètent l’offre : laboratoires de préparation des produits peinture, centrales d’aspiration et installation pour les aires de préparation, tables élévatrices, sécheurs et portiques de séchage infrarouge.

Le cœur de gamme de Omia est représenté par la cabine Luxia, dévoilée il y a 4 ans, mais améliorée chaque année.

Un marché élargi

Omia s’adresse à tous les ateliers de carrosserie des professionnels indépendants de la réparation, comme des ateliers de réseaux constructeurs, des groupes automobile ou des constructeurs, et des centres de formation. La marque est distribuée par un réseau de 140 distributeurs stockistes en France, 40 importateurs dans le monde et le référencement par les centrales d’achat spécialisées.

Le service mis en avant

L’aide aux professionnels ne s’arrête pas à la fourniture de la cabine. Pour déterminer les besoins, des outils d’évaluation de la charge d’activité, des configurateurs de coût d’exploitation, des tableurs de définition sont mis en œuvre, avec les services du fabricant. Pour parfaire l’installation, une configuration de l’atelier peut être réalisée, accompagnée d’une réflexion sur l’organisation fonctionnelle de l’atelier. Pour l’installation d’une nouvelle cabine, les investissements nécessaires vont de 30 000 à 500 000 euros.

Le service est indispensable pour assurer la meilleure utilisation des cabines.

Une direction pour l’industrie

Les besoins industriels ne sont pas délaissés, même s’ils représentent une part d’activité moindre pour Omia. Parmi les équipements proposés, des tunnels de traitement des surfaces, une nouvelle activité très demandée par les industriels. L’industrie est également concernée par les cabines de grenaillage, de lavage et de dégraissage, des cabines de peinture liquide et de peinture poudre, pour des grands volumes tels que les avions et des sas de dé-solvatation, enceintes de séchage étuvé, tunnel de polymérisation, de ressuage et systèmes de manutention. Ces marchés ont une tout autre dimension avec des chiffres d’affaires compris entre 30 000 euros et 2 millions d’euros.

Avec l’arrivée de nouveaux produits et de moyens de production adaptés, Omia ambitionne de doubler son chiffre d’affaires dans les 5 années à venir, tout en améliorant son actuelle rentabilité. Avec une équipe de direction renforcée et entrée au capital conjointement à l’arrivée du fond Nexicap, Omia s’arme pour l’avenir.

Omia en chiffres

55% du marché français des cabines de peinture automobile ;

30 millions d’euros de chiffre d’affaire ;

10 millions d’euros de chiffre dans la réparation automobile, 10 dans l’industrie ;

6 millions d’euros dans les services aux professionnels ;

2 millions d’euros à l’international ;

600 cabines vendues par an ;

Un parc de 25 000 cabines en France ;

Une durée de vis des cabines de 20 à 30 ans.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de réaliser des statistiques de visites