Les sollicitations du "Stop and start"

Les sollicitations du "Stop and start"

Le « Stop and start » ne fonctionne que si certaines conditions sont respectées, pour ne pas mettre en défaut l’ensemble du fonctionnement du véhicule et pour optimiser les économies de carburant réalisées.

 

On peut notamment citer pour le moteur :

La température moteur (supérieure à 40°C environ),

La température du catalyseur,

La non régénération du filtre à particules,

La non mise en route du ventilateur de refroidissement après l’arrêt du moteur,

L’apparition d’un code de panne moteur,

D’autres organes peuvent influer le fonctionnement du « Stop and start » :

Un composant du système défectueux (la mode défaut du S&S est le maintien en fonctionnement du moteur),

Une tension de la batterie trop élevée (supérieure à 16,0 V),

Une tension trop faible de la batterie (inférieure à 11,5 V),

Une charge insuffisante de la batterie (moins de 75% « SoC »),

Une température insuffisante de la batterie,

Une panne d’alternateur, une défaillance de communication entre batterie et système de gestion,

Si l’ABS ou l’anti-patinage sont actifs,

Si la climatisation est en forte activité,

Pour des températures de boîte de vitesses inappropriées,

Pour des altitudes élevées (plus de 1500 ou 2500m)

Une inclinaison du moteur en montée ou en descente,

La présence d’une remorque,

La régulation active de vitesse,

Sur certaines positions du volant,

Avec l’activation du park assist,

Pour une ceinture de sécurité conducteur non portée,

Pour une porte conducteur ouverte,

etc

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de réaliser des statistiques de visites